Fondation d’un mur de clôture, ce qu’il faut savoir

En plus de son rôle de délimiter un terrain, un mur de clôture a également pour fonction d’optimiser la sécurité d’une demeure. Voilà pourquoi il doit être solide. Pour assurer sa solidité, sa fondation doit être installée selon la règle d’art. C’est celle-ci qui va servir d’appui au mur de clôture. Cette installation est obligatoire ? Comment le mettre en place ? Pour vous éclaircir les idées, trouvez dans ce présent article tout ce dont vous devez savoir concernant la fondation d’un mur de clôture.

Fondation d’un mur de clôture, de quoi s’agit-il exactement ?

Comme cité plus haut, une fondation d’un mur de clôture est la base de celui-ci afin de lui offrir une solidité et durabilité. C’est bien évidemment une étape à ne pas oublier lors de la mise en place de votre clôture. La fondation consiste en règle générale d’une fondation en béton qui est en règle générale 2 fois plus large que le mur. Elle doit avoir au minimum une profondeur de 40 à 50 cm. Cela reste un garant de la solidité de votre installation. Dans la plupart des cas, la mise en place d’une fondation se traduit par faire couler du béton sur toute la longueur de mur.

Pourquoi la réalisation de la fondation d’un mur de clôture est-elle importante ?

La mise en place d’une clôture ne nécessite pas forcément la réalisation d’une fondation. Par contre, cette étape est importante pour assurer que votre clôture est solide. De cette manière, il saura résister à toutes les agressions extérieures. Le mur de clôture peut bien évidemment supporter de charges Lourdes. En bref, une fondation de mur permet d’offrir une solidité accrue à la clôture. Outre cela, une fondation réalisée selon les normes permet d’allonger considérablement la durée de vie de la clôture. Ce qui est sûr, c’est que celle-ci va durer durant de nombreuses années. Surtout, les travaux de réparation sont rares. Par ailleurs, une bonne fondation d’un mur de clôture a également pour bénéfice de limiter les tassements du sol. Pour finir, celle-ci permet également d’allonger les démarches administratives à faire. Seule une déclaration de travaux est à réaliser.

Mise en place d’une fondation d’un mur de clôture, les étapes

Pour la réalisation d’une fondation d’un mur de clôture, quelques étapes sont à réaliser. Pour ce faire, commencez par délimiter le terrain tout en assurant que la prise de mensuration est exacte. Vous pouvez vous aider par des piquets et d’une corde. Ensuite, creusez les trous de la fondation en suivant la délimitation que vous avez réalisée précédemment. Une profondeur de 40 à 50 cm au minimum est à réaliser. Ce nombre varie bien évidemment de la hauteur et le poids du mur de clôture.

Une fois les trous creusés, vous pouvez procéder à la mise en place des armatures. Attention, cette étape est à réaliser avec soin puisqu’elle va contribuer à la solidité de l’installation. Cela consiste à mettre en place de fers à bétons dans les trous de fondation. Une fois cela fini, le béton peut être coulé dans les trous. Notez que le dosage du béton doit être bien fait. Respectez le séchage de 48 heures du béton avant toute poursuite des travaux de la mise en place de la clôture.

Désormais, vous savez désormais tout ce dont vous devez savoir sur la fondation d’un mur de clôture. Dans tous les cas, faire intervenir un professionnel reste une bonne chose pour éviter les mauvaises surprises.